LE SOMME II, UN DESTIN HORS DU COMMUN

Propriété du Conseil Général de la Somme, le SOMME II surnommé le « Tonnier » a, pendant 50 ans, inlassablement remplacé une soixantaine de balises (ou « tonnes ») des  chenaux de la Baie de Somme. Déplacer une balise consistait à arracher son corps mort des sables à l’aide d’un puissant cabestan qui transmettait à la coque un effet de torsion, l’effort pouvant atteindre 6 tonnes, les précédents baliseurs ont eux succombé en moins de 10 ans.


Construit en 1950 par les chantiers Auroux d’Arcachon, le SOMME II, baliseur à squelette métallique, revêtu de bois de chêne, a été conçu pour la Baie de Somme. Ce bateau de travail destiné à naviguer et s’échouer dans la Baie, exhibait avec fierté des mensurations exceptionnelles : long de 17m50,  d’une largeur imposante de 5m80 et  d’un faible tirant d’eau de 1m48.


« Il faut un bateau sûr et stable » eut dit F. Dallery, ingénieur de l’Equipement, auteur du cahier des charges qu’il dressa pour la construction du SOMME II. De corpulence trapue et doté d’une machinerie exceptionnelle (moteur principal : Beaudoin DG3 diesel de 150cv à 3 cylindres pour un poids de 5 tonnes), ce navire a fort tempérament apprivoisa une Baie capricieuse et rebelle pendant plusieurs générations.


Désarmé en 1999 par les Phares et Balises, le vaillant SOMME II fût classé Monument Historique le 26 juin 2000 sur proposition de la Commission Supérieure des Monuments Historiques « CONSIDERANT que le baliseur SOMME II est un témoin de l’activité maritime dans la Baie de Somme et un très bon exemple d’une construction judicieuse par les défis techniques qu’elle a relevés… ».


Pour le SOMME II débute alors une retraite bien méritée après un demi-siècle de durs et loyaux services.

Association Somme II

533, route des canadiens

80230 Saint Valery sur Somme

 

Tél : 03 22 60 42 85